Le deuil en Arménie en cinq étapes

armenia-ararat

"Les pays, tout comme les gens, connaîtront les cinq étapes du deuil après une perte importante. Le modèle du deuil (ou le modèle de Kübler-Ross) déclare que ceux qui vivent le deuil passent par une série de cinq émotions : le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation. 2020 a été une année difficile pour toutes les nations. L’épidémie de Covid-19 et le ralentissement économique ont eu un impact négatif sur presque tout le monde. Ce fut une année exceptionnellement difficile pour l'Arménie car, outre la pandémie, la défaite de la guerre lancée par l'Azerbaïdjan contre la République non reconnue du Haut-Karabakh (Artsakh) à l'automne 2020 a entraîné d'importantes pertes humaines et matérielles. Au premier semestre 2021, l'instabilité de la politique intérieure a eu pour effet de déclencher des élections législatives anticipées en juin 2021. Le défi est que l'Arménie a subi tant de pertes et avec une telle fréquence que nous, en tant que société, n'avons jamais tout à fait atteint le stade cinq – Acceptation et Espoir. Il est impératif que la société arménienne trouve un chemin vers la cinquième étape, arrête de se plaindre et cesse de blâmer les autres pour leurs problèmes. Pour atteindre un stade d'espérance, l'acceptation doit la précéder. Consultez le rapport complet sur CivilNet. "

https://www.civilnet.am/news/628669/armenias-five-stages-of-grief/?lang=en

SHARE ON

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *