Connexion avec la Patrie

tiny-armenia-travel

"Kristen Bagdasarian est étudiante en deuxième année à l'Université du Michigan à Ann Arbor. Elle étudie l'anthropologie et les études du Moyen-Orient en mettant l'accent sur l'histoire arménienne. Elle avoue : « Issue de la diaspora, je me sentais incapable de me connecter avec l'Arménie, parce que mes ancêtres ne venaient pas de la République d'Arménie et parce que personne dans ma famille n'y avait jamais été. Être à moitié arménien, ne pas parler la langue et ne pas être impliqué dans la communauté signifiait qu'avec très peu d'efforts, je pouvais m'éloigner de mon héritage. Mon lien avec mon héritage arménien a été ravivé en choisissant un sujet pour un document de recherche dans ma première année de lycée. Ensuite, le stage AYF en Arménie m'a fourni l'incroyable opportunité de démarrer cette carrière. J'ai rencontré des experts de terrain de l'Institut d'archéologie et d'ethnographie, du Musée-Institut du génocide arménien et de l'Institut de biologie moléculaire. Mon parcours depuis le rejet de ma culture et de mon héritage jusqu'à leur adoption de front a été long et parfois très difficile, mais je suis convaincu qu'en conséquence, je suis d'autant plus reconnaissant et fier de mes racines arméniennes. Je suis également incroyablement reconnaissant à l'AYF d'avoir entretenu ma relation avec ma patrie à la fois au sein de la diaspora et ici à Hayastan, et à tous les chercheurs qui ont partagé leurs vastes connaissances avec moi et m'ont aidé à faire avancer mes propres études. Je suis extrêmement fier d'être à Hayastan à un moment aussi crucial de son histoire, et j'ai hâte de voir où mon voyage ici me mènera ensuite."""

https://armenianweekly.com/2021/07/20/connecting-with-home/#:~:text=My%20journey%20from,take%20me%20next

SHARE ON

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *