"Comment Erdogan a redessiné l'armée turque à son image "

aug2-3posts

"Le 15 juillet 2016 un coup d’État a lieu en Turquie. Le putsch raté contre Erdogan fait environ 500 morts et au moins 20000 militaires sont arrêtés. Cinq ans plus tard, au procès des putshistes, tout est encore flou. Etait ce un coup d’Etat piloté exclusivement par l’ancien allié d’Erdogan devenu son rival, Fethullah Gülen ou comme l’explique la chercheuse Sümbül Kaya, politiste et sociologue à l’Institut français d’études anatoliennes (IFEA), spécialiste de l’armée turque « Je pense que la participation au putsch était plus large que l’organisation de Gülen. Il y avait aussi des hauts gradés qui n’étaient pas gülenistes, mais qui y ont participé, pour des raisons opportunistes ou politiques, par manque de proximité avec l’idéologie d’Erdogan et avec la manière dont le pouvoir menait les choses à cette période. » Quoi qu’il en soit l’armée turque est habituée aux coups d’État, un par décennie au cours de la seconde moitié du XXe siècle : 1960, 1971, 1980, 1997. L’armée est de moins en moins laique, avec des visites de ministres du gouvernement lors de fêtes religieuses Les diplômés de lycées religieux sont désormais autorisés à rejoindre une formation militaire et certaines restrictions religieuses ont été levées. Tout cela est contraire à ce que le parti d’erdogan, l’AKP, avait promis lors des élections de 2002. L’armée est désormais aux mains d’erdogan. 13000 personnes sont recrutées contractuellement dans le mois qui suit le coup d’état. Ce sont des personnes proches idéologiquement de l’AKP et cette loyauté leur vaut des promotions expresses "

https://www.mediapart.fr/journal/international/190721/comment-erdogan-redessine-sur-mesure-l-armee-turque?onglet=full

SHARE ON

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.