10 films documentaires incontournables sur le génocide arménien

La censure de l'Empire ottoman interdisait de photographier les déportations et les meurtres d'Arméniens, la liberté des journalistes dans les zones de guerre étant également limitée. Par conséquent, la plupart des documentaires sur le génocide arménien sont basés sur les souvenirs de témoins

La censure de l'Empire ottoman interdisait de photographier les déportations et les meurtres d'Arméniens, la liberté des journalistes dans les zones de guerre étant également limitée. Par conséquent, la plupart des documentaires sur le génocide arménien sont basés sur les souvenirs de témoins

Jacob Michael Hagopian a joué un rôle important dans cette question. J. Michael Hagopian a documenté environ 400 entretiens avec des survivants et des témoins du génocide du monde entier et réalisé 17 documentaires sur l'héritage, la culture et l'histoire arméniennes.

En 1979, Michael Hakobyan a fondé la Armenian Film Foundation. Elle a été créée en 1979 en tant qu'organisation à but non lucratif, éducative et culturelle dédiée à la documentation et à la préservation du patrimoine arménien dans des formats multimédias. Sur le site Web de la fondation http://armenianfilm.org/drupal/films, vous pouvez vous familiariser avec ses activités et événements.

1.Women of 1915 (2016)/ Réalisé par Bared Maronian

Women of 1915 Armenian Genocide Bared Maronian

The epic journey of women survivors of the 20th Century’s first genocide and the odyssey of the relentless human rights advocates who empowered them.

2. Map of Salvation (2015)/Directed by Aram Shahbazyan

Map of Salvation 2015Directed by Aram Shahbazyan

The film tells about the humanist movement that emerged as a wave of protest and resistance during human tragedies in the end of the 19th and the beginning of the 20th centuries, especially the Armenian Genocide.  The heroes of the film are humanists known to history, real people, who have witnessed the massacres of the Armenians TThey are witnesses of the Armenian Genocide and the founders of shelters for Armenian children and women who barely escaped death. TAnd they left their comfortable lives in Europe, came to the Armenian land from different countries, and devoted themselves selflessly and unconditionally to the people residing on that land. The film is told by Finnish historian Svante Lundgren. Passing through the path of mission of the films heroes, he draws a new map: The Map of Salvation. The film is dedicated to the memory of great humanists as a payment of gratitude on behalf of the entire Armenian nation, other nations espousing humanitarian views, and generally all people who cherish noble values.

3. Grandma’s Tattoos(2011)/Directed by Suzanne Khardalian

Révèle le sort de milliers de femmes oubliées, pour la plupart des adolescentes et des jeunes filles, qui ont survécu au génocide arménien de 1915 mais ont été forcées à la prostitution par leurs ravisseurs.

4. Orphans of the Genocide (2013)/Directed by Aram Shahbazyan

Orphans of the Genocide est un voyage visuel révélateur à travers des images d'archives inédites et des mémoires découvertes d'orphelins qui ont vécu le génocide arménien de 1915. Plus de 150 000 orphelins ont été secourus par des organisations américaines et scandinaves. L'un de ces orphelins était Satenig, la mère du pathologiste américain et promoteur de l'euthanasie, le docteur Jack Kevorkian.

5. Voices From the Lake (1999)/Directed by J. Michael Hagopian

Fruit de 25 ans de recherche et de production, ce long métrage documentaire sur le génocide arménien se concentre sur la tragédie quotidienne qui se déroule à Kharpert-Mezreh, l'une des 4000 villes et villages de l'ancien empire ottoman en 1915, où des forces monumentales se sont déchaînées par une politique d'anéantissement. Le film comprend des témoignages de responsables, de missionnaires et d'éducateurs américains et européens, ainsi que de survivants arméniens. Celles-ci sont révélées pour la première fois, à travers des rapports censurés, des documents classifiés et des journaux cachés. Les revues rayées sont décodées à l'aide de la technologie numérique.

6. Germany and the Secret Genocide (2003)/Directed by J. Michael Hagopian

Dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale, le film raconte l’implication de l’allié de la Turquie, l’Allemagne, dans le premier génocide du XXe siècle. Des documents allemands attestent de la culpabilité turque et de la complicité et de la dissimulation allemandes. Kevin Thomas du Los Angeles Times a déclaré que le film était un «… acte d'accusation accablant et rigoursement étudié … un film remarquable et convaincant… un échauffement vers l'Holocauste».

L'Allemagne et le génocide secret, le deuxième film de la trilogie THE WITNESSES sur le génocide arménien de 1915, a reçu le très convoité First Place Golden Camera Award dans la catégorie Histoire du Festival international du film et de la vidéo des États-Unis 2004, le plus grand festival du genre spécialisé dans films documentaires, informatifs et industriels. De plus, c’était l’une des sept productions sélectionnées parmi 1500 soumissions de 27 pays à être nominée pour le Grand Prix du Festival.

L'Allemagne et le génocide secret a été présenté au Festival non compétitif du film One World Human Rights à Prague en avril 2004. Le public du festival a voté le 7ème film le plus populaire des 156 présentés. Il a été traduit en tchèque et en allemand et est projeté dans toute l'Europe centrale et les Balkans.

7. The River Ran Red (2008)/Directed by J. Michael Hagopian

The River Ran Red is the epic search for survivors of the Armenian Genocide of 1915 along the Euphrates River. From his archives of 400 testimonies of survivors and eyewitnesses, award-winning filmmaker J. Michael Hagopian weaves a compelling story of terrifying intensity, taking the viewer from the highland waters of the river to the burning deserts of Syria… and to the final resting place of those whose blood ran red in the waters of the Euphrates.

8. The Forgotten Genocide (1975)/Directed by J. Michael Hagopian

Documentaire de J. Michael Hagopian, d'origine arménienne, qui filme et vit maintenant aux États-Unis, détaillant le génocide arménien par les Turcs à travers des témoignages oculaires et des entretiens avec des survivants, combiné à de rares images de films d'archives.

9. Tillbaka till Ararat (1988)/ Réalisé par Jim Downing, Göran Gunér, Per-Åke Holmquist, Suzanne Khardalian

Back to Ararat est le premier film à approfondir cet épisode tragique. Voyageant des anciennes ruines aux nouvelles communautés arméniennes du monde entier, le film présente un peuple uni dans son rêve de retourner dans sa patrie. Mais personne n'écoutera leurs arguments. En fait, les représentants turcs dans le film soutiennent que le génocide n'a jamais eu lieu. Back to Ararat est un rappel puissant d'une injustice mondiale qui n'a pas été résolue.

10.The Other Side of Home (2016)/ Réalisé par by Nare Mkrtchyan

En 2015, une femme turque nommée Maya découvre que son arrière-grand-mère a survécu au génocide arménien. Maya incarne le conflit car elle a deux ennemis vivant dans son corps: un côté qui souffre et l'autre qui nie. Le documentaire suit Maya alors qu'elle décide de se rendre en Arménie pour participer à la 100e commémoration du génocide et explorer son identité conflictuelle. Ce film a été sélectionné pour l'Oscar du meilleur court métrage documentaire en 2016.

SHARE ON

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.