Rendez à César ce qui appartient à César

Nous, Arméniens, avons mélangé la politique, la religion et la société dans le même pot. Nos dirigeants de partis « politiques » commandent les dirigeants de l'Église, nos dirigeants de l'Église donnent des recommandations de vote, tandis que ceux-ci, s'efforçant de diriger le Peuple, manquent à l'obligation la plus importante : assurer l'intendance de la communauté.

Vahe, président de la Confédération des associations d'étudiants arméniens de la Côte Ouest (All-ASA), a demandé « Comment pourrions-nous intrinsèquement motiver des étudiants qui ne sont pas engagés ? »
Il y a un moyen; en répondant à leurs besoins, en leur faisant savoir que la communauté se soucie et les soutient.

Étonnamment, nous, la première nation chrétienne, n'avons pas entendu le message « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu » alors que nos frères juifs l'ont non seulement entendu mais aussi mis en œuvre. Voici comment :
La communauté juive de France comprend le Consistoire , le CRIF et le FSJU , qui traitent respectivement les affaires religieuses, politiques et sociales de la communauté.
Nous, les Arméniens, avons tout mis dans la même marmite. Nos chefs de partis « politiques » commandent nos chefs d'église, nos dirigeants d'église donnent des recommandations de vote aux élections politiques arméniennes et locales, tandis que ceux qui s'efforcent d'être des leaders manquent à l'obligation la plus importante, à savoir assurer l'intendance de la communauté.
Ainsi, en 50 ans et à taille de communauté similaire, le nombre d'élèves dans les écoles juives en France est passé de 500 à 32 000, contre 500 à 1400 dans les écoles arméniennes.

On remarque cependant une certaine recrudescence chez les intellectuels et les militants qui ont la vision d'établir de tels conseils. Plusieurs organisations fleurissent déjà dans différents pays.
Le président de l'Assemblée arménienne (AA), M. Vahe Engibarian, affiche fièrement que son organisation à but non lucratif est apolitique. L’AA soutient des initiatives dans les domaines de la culture, de l'éducation, de la science en Arménie, dans la diaspora et s’est approprié sa communauté. Il a entre autres parrainé la pianiste de 18 ans et future star Eva Grigoryan .

Les choses ne sont pas aussi fluides partout.
À Athènes, deux événements distincts de commémoration du 24 avril ont été organisés par deux « partis » opposés l'année dernière. Un fonctionnaire grec a demandé à notre révérend à laquelle il devait assister…
En France, M. Ara Toranian, co-président du CCAF (Conseil de Coordination des Arméniens de France) s'est adressé au Premier ministre Pashinyan dans une lettre ouverte datée du 14/02/2022, mentionnant que la condition de leur accueil de M. Sinanyan pendant sa visite de février en France, c'était qu'il ne rencontre pas d'autres groupes que « son » CCAF ; et puisque M. Sinanyan avait rencontré les « autres », le CCAF a refusait l’accueil qu'il avait proposé.
M. Toranian faisait référence au « Mouvement Arménien », une initiative qui prône un conseil de base populaire (alors que le CCAF est une confédération d'organisations) et le Conseil français-arméniens ( CFA ) qui a un projet sérieux de prise en charge de la vie sociale, éducative, culturelle et économique de la communauté.
Le CCAF a enregistré de grandes réalisations politiques en deux décennies; grâce à son activisme, les quatre derniers présidents français se sont rendus en Arménie, certains à plusieurs reprises, un exploit unique dans la Diaspora. Il est évident que le spectre de l'émergence de nouvelles organisations rend nerveux les dirigeants de la CCAF ; le linge sale a été exposé à l'extérieur de la communauté, jetant un discrédit préjudiciable sur les organisations et nuisant à la communauté vis -à-vis des autorités françaises.

Dans ce contexte, il est essentiel de rassembler les penseurs respectés, désintéressés et non engagés de la communauté pour établir une autorité éthique, fixant des règles et des lignes rouges à ne pas franchir ; en effet, on n'imagine pas le président du CRIF , l'équivalent juif du CCAF, qualifier publiquement le Premier ministre israélien de corrompu, même si ce dernier a été allégué de corruption devant la justice de son pays.
Dans le processus de réflexion ci-dessus, ayant à l'esprit que « Nul ne peut servir deux maîtres », nos ecclésiastiques devraient prêcher la Parole dans le temple de Dieu, pendant ce temps les éducateurs et les travailleurs sociaux accompliront leur mission dans le temple de la nation et ceux qui sont engagés dans la politique, courront leurs campagnes dans le cadre des partis politiques français pour les Français et à l'intérieur des frontières arméniennes pour les campagnes arméniennes, dégageant les temples de Dieu et de la Nation des querelles qui empoisonnent la Diaspora.

L'objectif principal des conseils consultatifs sera d'apporter la paix dans la communauté. Il devrait également évaluer les besoins de la communauté, établir un fonds transparent géré par un conseil digne de confiance, où les donateurs ont leur mot à dire ; établir un ordre du jour et un calendrier.

Loin des salles majestueuses de l'Hôtel Collectionneur, où s'est déroulé le dîner du CCAF le 02/08/2022, la seule « institution » arménienne de la ville de Lille dans le nord de la France et qui compte 500 foyers arméniens, était l' épicerie Arev qui a fermé récemment.
Quel sera le destin des adolescents arméniens de Lille et de toutes les autres communautés dispersées dans toute la France, dont les parents ont émigré d'Arménie depuis les années 1990 et sont souvent mal intégrés ?
Nous avions un (1) politicien influent en France, M. Patrick Devedjian, le regretté ministre des Finances. Combien y aurait-il d'hommes politiques de ce rang dans 20 ans et quelle sera leur influence réelle en France ?
En France, va-t-on aussi parrainer de futures stars comme le fait AA en Russie ?
« Comment pourrions-nous intrinsèquement motiver des étudiants qui ne sont pas engagés ? »
Les questions ci-dessus devraient figurer parmi d’autres à notre ordre du jour.

Hovel Chenorhokian
Le Raincy, France

1 mars 2022

SHARE ON

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like