RENAISSANCE 2

La suite de «Renaissance

Tout comme le cerveau humain, notre nation a deux hémisphères, la Patrie et la Diaspora. Alors que notre Patrie a un gouvernement, peu importe qui est au pouvoir, l' existence de la Diaspora en tant qu'« Entité pensante » est essentiel pour sa propre continuité, ainsi que celle de la Nation.

La mission de DiasporArm est de créer des ponts entre les communautés, les organisations, les groupes et les individus de la Diaspora, dans le but de créer des synergies entre ceux qui partagent des valeurs et des objectifs. Nos objectifs sont principalement économiques, éducatifs, culturels et sociaux. Nous nous abstenons de toute orientation politique ou religieuse.

Voici quelques propositions, principalement la constitution d'un "Task Force", qui proposera un ordre du jour et la hiérarchie de ses points.

A. Structure

1. Leadership

DiasporArm a invité des entrepreneurs, des économistes, des politologues, des éducateurs et des intellectuels, tous des penseurs indépendants, des personnes ayant une vision et une stratégie, à former un groupe de table ronde, représentant une masse critique pour être audible dans la Diaspora et la Patrie. La table ronde fixera un agenda et abordera les enjeux imminents de la Nation.

2. Construire et rapprocher les communautés

DiasporArm soutient et relie les conseils communautaires arméniens non partisans de la Diaspora, dans le but créer des synergies en mettant en commun les expériences, les méthodologies et acquérir un effet de levier en devenant mondial. DiasporArm contribue également à la mise en place de tels conseils dans les pays où il existe une lacune. DiasporArm a pour objectif de fédérer les différents conseils communautaires autonomes.

3. Relier entre les organisations arméniennes

DiasporArm invite les organisations et médias arméniens ayant des objectifs sociaux, éducatifs et culturels, tels que AGBU, AMAA, COAF, Eurnekian, Future Armenian, Tashir Foundation, Tufenkian ainsi que les différents moyens médiatiques à mettre en commun leurs ressources, leurs expériences et à coopérer chaque fois que cela est utile ou nécessaire.

B. Les Réseaux

1. Réseau des étudiants arméniens (ASN)

Initié par DiasporArm, le Réseau des étudiants arméniens (ASN) relie les étudiants arméniens à travers le monde, agissant sur trois strates de réseautage ; Étudiants, éducateurs et entrepreneurs. Les éducateurs encadrent, orientent les étudiants et présentent diverses subventions, bourses, etc. Les entrepreneurs offrent des conseils en termes d'orientation professionnelle, proposent des emplois à temps partiel, des stages, parrainent des projets et recherchent des talents pour leurs entreprises (voir ici).

2. Réseaux commerciaux et professionnels

DiasporArm fait le lien entre les associations professionnelles existantes (Médecins, Avocats, Bijoutiers…) dans différents pays et encourage la création de telles associations là où elles font défaut.

C.Les groupes de travail

DiasporArm prévoit la formation des groupes de travail/commissions qui seront indépendants et auront les déclarations de mission respectives suivantes:

1. Economique

Contribuer aux intérêts et au développement économique des Arméniens et de l'Arménie.

2. Commission-comité de l'éducation

-Élever une génération de membres d'élite, prospères et influents de la société,

-Entreprendre communication, éducation et inspiration, pour faire de notre patrimoine et de notre patrie un sujet de fierté,

-Toucher la grande majorité des enfants d'âge scolaire de la diaspora qui n'ont pas accès aux écoles arméniennes,

-Soutenir les écoles arméniennes de la Diaspora

3. Conseil juridique

Offrir un soutien à la République d’Arménie dans les affaires judiciaires internationales et aux institutions arméniennes des diasporas.

4. Initiatives diplomatiques et stratégiques

a. Lobbying

Mobiliser les ressources, l'expertise et le pouvoir de lobbying de la Diaspora pour avoir un impact sur les gouvernements étrangers et les institutions mondiales, afin de soutenir la République d'Arménie.

b. Initiatives stratégiques

Entreprendre des études stratégiques et planifier l'avenir des communautés problématiques de la Diaspora, assurer leur bien-être et la consolidation de nos institutions.

5. Support social

Offrir un soutien social aux communautés et aux familles de la Patrie et de la Diaspora.

D.Soutenir le gouvernement de la République d’Arménie

Dans le souci de consolider l'Etat arménien, mettre à disposition les compétences de la Diaspora dans différents domaines. La formation d'un Conseil de la Diaspora compétent est essentielle pour rendre la communication Diaspora-Patrie plus fructueuse (voir ici).

1. Leadership

Donateurs et conseil d'administration

La structure sera initiée par les donateurs qui assureront les dépenses de fonctionnement et éliront un conseil d'administration de 7 administrateurs.

Conseil consultatif

Le conseil consultatif sera composé des 7 administrateurs et des 8 politologues, éducateurs et économistes compétents invités. Le conseil consultatif aura pour but de:

-Définir/approuver les statuts de DiasporArm,

- Proposer un agenda des enjeux imminents et importants de la Diaspora et de la Nation,

- Proposer les administrateurs pour le Conseil exécutif et les sous-comités dans différents domaines ou projets (juridique, pédagogique, économique, etc.).

Conseil exécutif et sous-comités

L'organe exécutif sera responsable de la mise en œuvre des différents programmes définis par le Conseil consultatif. Elle sera ramifiée en commissions internationales spécialisées dans chacun des domaines de compétence suivants:

-Économie,

-Éducation,

-Médias et communication,

-Science,

-Médecine,

-Protection sociale,

-Droit,

-Culture,

-Relations internationales (avec les États et les organisations internationales).

Dans plusieurs des domaines ci-dessus, le rôle du DiasporArm sera de coordonner les actions des différentes associations et organisations existantes dans le but de créer la synergie souhaitée. DiasporArm servira d'incubateur pour soutenir la création d'initiatives par des organisations et des individus, sans s'impliquer dans des opérations financières ou organisationnelles.

2. Construire et rapprocher les communautés

La Diaspora arménienne manque de structures unifiées pour prendre en charge la vie éducative, économique, sociale, culturelle de ses communautés.

Un exemple à examiner peut être la communauté de la province Chinoise de Wenzhou en France, qui a une tradition non écrite de solidarité, où les anciens de la communauté soutiennent les jeunes originaires de leur province, leur versant environ 100 000 euros sans intérêt et sans date d'échéance de paiement, les aidant à démarrer des entreprises. On estime que 40 000 entreprises ont été ainsi créées en France, détenues par des jeunes de Wenzhou qui ont bénéficié de tels prêts pour un montant total de 10 milliards d'euros (Voir le reportage ici).

Une autre structure communautaire de référence par laquelle nous pouvons mesurer notre performance est la FSJU (Fonds social juif unifié). Le budget annuel de cette dernière est passé de 24M€ en 2017 à 60M€ en 2020, alors que la principale organisation représentative de la communauté arménienne en France ne dispose pas d'installations ou de budget appropriés...

On peut s'inspirer de la communauté juive, de ses méthodes de collecte de la Dime, de son travail social, de sa gouvernance démocratique et de sa transparence.

DiasporArm vise à établir des fondations fédératrices dans nos communautés où les donateurs ont leur mot à dire, les comptes sont transparents et où ceux qui reçoivent sont responsables.

3. Relier entre les organisations arméniennes

Alors que les organisations arméniennes sont indépendantes, leur coopération pourrait être utile dans certains cas et indispensable dans d'autres.

a. Utile

Les organisations peuvent coopérer pour obtenir des financements d'institutions mondiales telles que l'UE, les États-Unis, l'ONU, la Banque mondiale ; embaucher ensemble des agences professionnelles pour préparer des dossiers, chacune les utilisant avec leurs relations.

La couverture du mont Aragats avec des forêts pluviales par le programme EU Environnement Life et d'autres institutions mondiales de premier plan peut être l’un de tels projets.

b. Indispensable

La plupart des établissements d'enseignement de la diaspora sont gérés par des groupes, tels que, AGBU, AMAA, AVC, AVC, Gulbenkian, Hamazkayin, Haigazian University, Mesrobian.

La coopération des institutions ci-dessus est indispensable pour avoir un programme pédagogique commun, une formation des enseignants, un modèle de gestion scolaire, en particulier pour développer un programme éducatif en ligne pour atteindre les enfants qui n'ont pas accès aux écoles arméniennes, le recrutement et la formation d'éducateurs pour encadrer les étudiants au lycée, en école et à l’université, pour les encourager et les orienter.

À suivre.

Hovel Chenorhokian

2 janvier 2022

SHARE ON

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You May Also Like