Le Sommet Diaspora-Arménie

Sarkis Shahinian est le secrétaire général du groupe d'amitié parlementaire Suisse-Arménie. Vous trouverez ci-dessous les points saillants des questions concernant le Sommet Diaspora-Arménie que M. Shahinian aborde dans son interview à 1in.am.

Le Sommet mondial sur l'Arménie qui se tiendra fin octobre par le bureau du Haut-commissariat aux affaires de la diaspora prévoit onze cadres :
1. La sécurité nationale
2.La protection des intérêts de l’Arménie dans le monde : le concept de la puissance douce
3. Le rapatriement
4.L’engagement économique de la diaspora
5. La preservation de l’identité arménienne
6.La représentation de la diaspora dans les structures de gouvernance
7. L’auto-organisation au sein des communautés de la diaspora
8.La santé publique en Arménie
9. La sécurité sociale en Arménie
10. L’éducation en Arménie
11.Les problématiques liées à l’énergie et au climat en Arménie

Le sommet ne sera pas couronné de succès si la partie exigeante n'implique pas les ministères, représentés par les fonctionnaires les plus efficaces pouvant recevoir les suggestions données, et si les meilleurs experts de la diaspora pour chaque sujet ne sont pas impliqués dans les discussions. Les ministères et services concernés sont :
1.Affaires étrangères (prévu dans le programme)
2.Défense (non prévu)
3.Économie (préve)
4. Justice (non prévu)
5.Soins de santé (non prévu)
6. Énergie et climat (non prévu)
7.Hautes technologies (non prévu)
8.Éducation (non prévu)
9. Représentant de la République d'Artsakh (prévu)
10. Département des migrations – OVIR (non prévu)
11. Assemblée Nationale (non prévu)
12. Cour constitutionnelle (non prévu)
13. Conseil national de sécurité (prévu)

Jusqu'à présent, de bons exemples de coopération entre la diaspora et l'Arménie ne peuvent être montrés que dans des joint-ventures privées bilatérales, où les deux parties avaient un avantage.

La coopération sera impossible si les grandes orientations politiques ne sont pas clarifiées par le Gouvernement. Par exemple, pour bénéficier du lobbying et du soft-power : je me demande si les organisateurs ont invité le Hay Tad, directement lié à la Fédération révolutionnaire arménienne (Tashnagtzutyun, ARF). Si tel devait être le cas, cela marquerait un tournant mûr du Gouvernement vers l'ARF qui, à son tour, devrait faire preuve d'une plus grande maturité politique en renouant avec l'activité politique au sein de l'Assemblée nationale telle qu'elle est constitutionnellement prévue pour un parti d'opposition parlementaire.
La même question se pose pour tous les groupes d'amitié parlementaires à travers le monde. Sont-ils invités ?

La représentation de la diaspora dans l'exécutif et dans les organes législatifs ne doit pas être superficielle. A cette fin, le Gouvernement et le Premier Ministre doivent donner des orientations claires. Les paramètres choisis du Sommet sont trop nombreux pour être correctement discutés et arriver aux solutions souhaitées. Moins de sujets auraient pu être approfondis davantage.

Le sommet ne sera pas efficace si les bases de l'implication des représentants de la diaspora dans l'exécutif et le législatif ne sont pas préalablement discutées au niveau constitutionnel, comme l'acquisition de la citoyenneté arménienne.

Le calendrier du Sommet n'a pas été choisi de manière réfléchie, car il se heurte à un moment clé pour les relations entre l'Arménie et ses homologues (Russie, Turquie et Azerbaïdjan), d'une part, et au danger de dépeuplement de l'Artsakh, d'autre part.

D'autres initiatives sont parallèlement prévues dans la même période :
Le Futur Arménien organisera une Convention dix jours plus tard, où trois thèmes – préparés au cours des deux mois précédents dans un processus participatif mené par des experts – seront débattus. Mais bien que ce dernier soit prévu depuis des mois et bien programmé, il est évident que le public peut le percevoir comme une initiative concurrente du sommet du Haut Commissaire.



SHARE ON

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.